Le monde de la nuit

Que ce soit parce que vous êtes fatigués, ou parce que c’est le moment propice pour une sieste, ou tout simplement car c’est l’heure de sombrer dans un lieu où l’on peu échapper au monde, le sommeil est indispensable au bien être de l’être Humain. Parfois même, nous nous endormons pour se retrouver au milieu d’un rêve ou d’un cauchemars. Sauf que, alors que l’on considère le sommeil comme étant un moyen de se reposer et de recharger ses batteries, il se trouve que nous nous réveillons souvent avec un sentiment de fatigue pas possible. Mais pourquoi?

Déjà, le sommeil est séparé en quatre cycles différents et réguliers:

L’endormissement : Le cerveau ralentit, le calme s’installe, la respiration devient régulière, à ce stade nous pouvons encore entendre les bruits. L’endormissement se décompose en deux sous stade : La somnolence et l’assoupissement.

Le sommeil léger : Ça représente le moment entre l’endormissement et le sommeil profond.

Le sommeil lent : L’activité cérébrale diminue progressivement, nous plongeant de plus en plus dans un sommeil profond.

Le sommeil profond : À ce stade, la personne endormi est très difficile à réveiller, puisqu’à ce moment, tout l’organisme est au repos. En fait, c’est cette période, appelée  »période de récupération » que l’être humain doit atteindre, car nous nous coupons du monde extérieur afin de permettre à cette étape d’agir sur la récupération de la fatigue physique.

Chacun de ces cycles de sommeil dure environ 90 minutes. Après un bref éveil, un autre commence. Au cours d’une nuit 3 à 5 cycles de sommeil peuvent se succéder, selon la durée du sommeil. La présence de brefs éveils à la fin des cycles (au total 12-15 minutes) est tout à fait normale. La plupart du temps, la personne ne se souvient pas de ces éveils, le matin au lever. Ou d’autres se souviendront d’avoir ouvert les yeux un cours instant, ou d’avoir bougé durant ces courts éveils, avant de se rendormir. Ces éveils sont appelés des phases intermédiaires, et ces phases comprennent des micro-réveils débouchant sur un nouveau cycle ou, à la fin de la nuit, sur le réveil complet.

Bon, maintenant que le sommeil est compris, passons aux rêves

On appelle le moment (la phase) de la nuit où nous rêvons un sommeil  » paradoxal  » car les ondes émises par le cerveau sont rapides, le visage s’anime, la respiration devient irrégulière comme si l’on allait s’éveiller, alors que PARADOXALEMENT le sommeil à ce stade est très profond. Il associe des signes de sommeil profond (atonie musculaire, seuils d’éveil élevés) et des signes d’éveil (mouvements oculaires, respiration irrégulière). Le sommeil paradoxal correspond à 25% de notre temps de sommeil total.

Bref, nous ne sommes presque jamais satisfait du temps que nous prenons pour reposer notre cerveaux et notre corps! Je vais donc vous donner quelque conseils pour déterminer le temps qui vous faudra pour vous permettre de bien vous reposez :

uhgohuigyMaintenant, êtes-vous prêt à vous endormir et a vous réveillez pour de bon?

Zmit Mona / 1èreS2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s